Pourquoi ils ont un chapeau pointu

Publié le par sylvain-post

Nain  Nains & légendes minières 
 
On s’est beaucoup amusé des vols humoristiques survenus à l’instigation du Front de libération des nains de jardin et de la farce du nain qui a fait le tour du monde avant de retrouver la pelouse de son propriétaire.
Mais, s’est-on demandé pourquoi les nains portent un chapeau pointu ?
L’adaptation du conte des frères Grimm en dessin animé dans le film Blanche-Neige et les Sept Nains donne aux nains une image indéfectible de petits personnages exerçant la profession de mineur… Or, très sérieusement, des chercheurs ont conclu que les chapeaux pointus rembourrés leur évitaient des blessures à la tête dans les profondeurs de la terre.
Voilà une thèse qui offre une transition vers le folklore minier. Celui-ci est peuplé  de sympathiques Bergleute (ou Bergmännchen) – littéralement «petits hommes de la montagne» ou de la mine –  mentionnés depuis le XVIe siècle dans la littérature allemande, de kobolds, aux côtés des Nickel et Schachtzwergl d'Autriche, des Solilubki de Pologne, des redoutables Wichtlein d’Allemagne du Sud, qui provoquent des éboulements dans les mines, ou encore des Erdluitle (ou Bergfolk) au Danemark. L’Amérique du Sud, l’Amérique du Nord, l’Afrique et l’Inde ne sont pas en reste.
La plupart des gnomes qui nous semblent familiers sont issus de la mythologie nordique et des croyances germaniques. Tous les nains ont une parfaite connaissance des minerais qu’ils extraient des profondeurs de la terre. Dans la Chanson des Nibelungen (en moyen haut-allemand Nibelungenlied), une épopée écrite vers 1200, les nains possèdent de grandes richesses mystérieusement tirées de leurs mines en-dessous des montagnes qu'ils habitent. Ce qui leur vaut la considération des princes et la méfiance des manants.
Pour une partie des spécialistes, les nains sont issus de la personnalisation des forces naturelles. Certains supposent qu'ils étaient originellement des "esprits" liés à la terre, lesquels ont revêtu une forme humanoïde dans la mythologie nordique. Les nains n’ignorent rien des secrets de la nature; ils vont jusqu'à devenir les amis de l'homme.
Faut-il s’étonner alors de la popularité du Gartenzwerg en Allemagne, du Garden gnome en Angleterre, du nain de jardin en France ?

 

Sylvain Post  journaliste honoraire & auteur 


nains-10

Commenter cet article